Classique

A Lausanne, une interprétation de Schumann fougueuse et lumineuse

Le pianiste Lucas Debargue jouait le «24e Concerto» de Mozart mercredi soir avec l’OCL. Le chef Joshua Weilerstein a fait vive impression dans la «2e Symphonie» de Schumann

A l’issue d’une lumineuse 2e Symphonie de Schumann donnée mercredi soir à la Salle Métropole de Lausanne, on mesure à quel point Joshua Weilerstein et l’Orchestre de chambre de Lausanne ont accompli un beau parcours depuis quelques années. Le chef américain accompagnait par ailleurs le pianiste français Lucas Debargue dans le poignant 24e Concerto de Mozart.

Une pièce contemporaine de la compositrice américaine Caroline Shaw (née en 1982) ouvrait la soirée. Entr’acte pour orchestre à cordes s’écoute facilement. On y décèle les influences du minimalisme américain et d’Arvo Pärt. L’écriture est habile, ça sonne bien, mais les procédés d’écriture (bien défendus par l’OCL) paraissent un peu simplistes. Plaisant sans être mémorable.