disparition

L'auteur de BD Gotlib est mort

De son vrai nom Marcel Gottlieb, l'auteur français est décédé dimanche à l'âge de 82 ans. On lui doit notamment les personnages du chien Gai-Luron et celui de la coccinelle de «Rubrique-à-brac»

Lire aussi: L'absurde selon Gotlib

L'auteur de bande-dessinée français Marcel Gottlieb, plus connu sous le nom de «Gotlib» est décédé dimanche, a annoncé son éditeur. Il a marqué le 9ème Art par ses séries irrévérencieuses et farfelues et a participé à la création de plusieurs revues dont Fluide Glacial.

«La famille de Marcel Gotlib vient de nous apprendre le décès ce jour de Gotlib», a indiqué Dargaud qui fait part de son «immense tristesse». «Les millions de lecteurs ayant appris à rire dans les pages de la “Rubrique à brac”, des “Dingodossiers” ou de “Gai-Luron” perdent un humoriste fascinant, un dessinateur virtuose, un touche à tout iconoclaste et un ami cher qui parvenait à provoquer le rire à la moindre de ses pages», ont annoncé à l’Agence France-Presse les éditions Dargaud. Le dessinateur «est décédé brutalement à son domicile dans les Yvelines», a précisé l'éditeur.

Absurde et potache

Né en 1934 à Paris de parents juifs hongrois, Marcel Gottlieb débute dans la bande dessinée en 1962 par des collaborations avec la revue Vaillant, pour laquelle il invente le personnage de Gai-Luron. Entré quelques années plus tard dans la revue Pilote, dirigée par l'inventeur d'Astérix René Goscinny, il crée la série humoristique Rubrique-à-brac et sa fameuse coccinelle qui connaissent un grand succès. 

En 1972, Gotlib lance L'Echos des savanes en collaboration notamment avec Claire Bretécher. Puis en 1975 ce sera Fluide Glacial, «magazine d'Umour et Bandessinées», dans lequel apparaîtront des séries telles Rhââ Lovely ou Pervers Pépère. Adepte d'humour noir et d'absurde, mais aussi de blagues potaches, il a obtenu le Grand Prix du Festival d'Angoulême en 1991.

Publicité