La Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) de Lausanne présente, dans le hall de la Riponne, des expositions comme celle en cours sur Nikita Magaloff: une vie pour le piano. Cette saison, elle a décidé de les prolonger par un programme d'animations, histoire de n'être pas réduite, selon son directeur Hubert Villard, à une austère salle silencieuse.

On ne s'étonnera pas que ce soit le thème général de la lecture qui serve de fil conducteur aux manifestations prévues, gratuites, qui vont des conférences au film La Lectrice de Michel Deville (16 jan.), en passant par des lectures sur le braille (6 déc.), d'un conte peul (12 déc.) ou de textes sur la lecture (28 nov.); le plus célèbre, celui de Proust, sera dit par Jacques Roman (20 mars). On pourra aussi participer à un atelier sur «ce vice impuni», animé par Michelle Ody, dès le mercredi 27 novembre (inscr. au 021/316 78 80 ou 316 78 44). Avant la conférence très attendue d'Alberto Manguel sur Pinocchio (31 jan.), c'est Christine Detrez qui inaugurera ce programme le jeudi 21 novembre, avec la conférence Les ados lisent-ils? Professeur à l'Ecole normale supérieure des lettres de Lyon, Christine Detrez a mené auprès de 1200 adolescents une enquête sur leurs habitudes de lecture, qui a débouché sur une thèse et un ouvrage collectif publié au Seuil en 1999, Et pourtant, ils lisent!

Rens.: 021/316 80 44, e-mail: manifestations@bcu.unil.ch