L’esprit helvétique songe instinctivement au cor des Alpes… avant d’identifier cette longue trompe en bois creusée comme une flûte: le didgeridoo. On connaît cet instrument à vent venu d’Australie, devenu icône du pays et des musiques du monde. Sa vibration caractéristique aussi, sorte de gargouillement grave et profond adopté par les musiciens de rue à dreadlocks. Mais moins son histoire, bien plus longue que celle de son cousin helvétique – la première représentation connue du didgeridoo est un dessin rupestre d’il y a environ 15 000 ans. Et pourtant: derrière son nom technique, l’«aérophone à anche labiale» est une passerelle entre les mondes.