série

L’envoûtante nouvelle galaxie de «The Twilight Zone»

La collection d’histoires fantastiques imaginée en 1959 par Rod Serling revient sous la houlette de l’humoriste Jordan Peele, sur Canal+. Cette quatrième version retrouve avec brio la malice des paradoxes temporels et autres histoires sinueuses propres à «La Quatrième Dimension»

La première crainte des amateurs, ceux qui connaissent et apprécient la Twilight Zone originale, porte sur la durée. Les épisodes de la nouvelle livraison de La Quatrième Dimension durent dans les 55 minutes, bien plus que les 22 minutes environ de l’institution créée par Rod Serling en 1959 – il y avait eu 138 petites fictions, puis une partie dans un format plus long.

L’allongement n’est pas nouveau: La Quatrième Dimension des années 1980 tournait autour de 45 minutes, tandis que La Treizième Dimension (quand on aime, hein…) du début des années 2000 était revenue aux 22 minutes d’origine.