Le Festival Bach de Lausanne, c’est la fine fleur des musiciens baroques pour trois semaines de concerts. Fondé par l’organiste Kei Koito, qui voue un culte au compositeur, ce rendez-vous automnal célèbre sa 22e édition avec comme fil rouge «Bach et l’Europe». Les concerts s’annoncent de haut vol, grâce à des chefs comme Paul McCreesh, Christophe Rousset et Rinaldo Alessandrini.

Premier rendez-vous, ce vendredi, autour de la Passion selon saint Jean de Bach. Un concert donné à la cathédrale de Lausanne avec une transmission en simultané sur six écrans vidéo pour permettre la meilleure visibilité possible depuis toutes les places. Le chef londonien Paul McCreesh – venu en 2011 pour la Passion selon saint Matthieu ­ – dirige le Gabrieli Consort & Players avec le ténor Nicholas Mulroy en évangéliste.