Classique

L’Europe de Bach célébrée à Lausanne

Le Festival Bach convie trois semaines durant la fine fleur des interprètes baroques. La fondatrice Kei Koito voue depuis toujours un culte au grand Jean-Sébastien

Le Festival Bach de Lausanne, c’est la fine fleur des musiciens baroques pour trois semaines de concerts. Fondé par l’organiste Kei Koito, qui voue un culte au compositeur, ce rendez-vous automnal célèbre sa 22e édition avec comme fil rouge «Bach et l’Europe». Les concerts s’annoncent de haut vol, grâce à des chefs comme Paul McCreesh, Christophe Rousset et Rinaldo Alessandrini.

Premier rendez-vous, ce vendredi, autour de la Passion selon saint Jean de Bach. Un concert donné à la cathédrale de Lausanne avec une transmission en simultané sur six écrans vidéo pour permettre la meilleure visibilité possible depuis toutes les places. Le chef londonien Paul McCreesh – venu en 2011 pour la Passion selon saint Matthieu ­ – dirige le Gabrieli Consort & Players avec le ténor Nicholas Mulroy en évangéliste.