Disons qu’il s’agit, d’abord, d’une obsession. En vacances sur l’île grecque de Kos, Risto, le grand-père, aperçoit un homme dont il se persuade qu’il s’agit du meurtrier présumé de son petit-fils lors d’une tragique après-midi en forêt, il y a 12 ans. Ce jour-là, le bambin, ayant échappé à la surveillance de son père, s’était aventuré dans les bois. Non loin de là errait Elias, un préado en colère, frustré par la non-reconnaissance de son travail – le dépeçage d’une vache – par son père, qui avait chapardé le fusil de chasse familial… Le drame, atroce.