Tuberculose, choléra, bronchopneumonie, syphilis, cancers… Le XIXe siècle a connu son lot de maladies et de souffrances. Avec Défense de cracher! Pierre Darmon livre une synthèse de quarante-cinq ans de recherches sur l’hygiénisme durant la Belle Epoque. Il en montre les tâtonnements, les succès, mais aussi les errances, et souligne une proximité avec la situation actuelle. Ainsi, le médecin viennois Ignace Semmelweis invente les premiers «gestes barrières», la course aux vaccins est lancée après les découvertes de Pasteur, de faux remèdes miracles apparaissent… Au centre de ces démarches, deux facteurs: la prise de conscience des dégâts provoqués par la révolution industrielle et la découverte des microbes. Deux formes de pollution qui finissent par se rejoindre.

Lire aussi:Avec Michel Foucault, la biopolitique est partout