Après Légende d’un dormeur, un portrait du poète Robert Desnos, Prix des libraires 2018, Gaëlle Nohant propose une traversée du XXe siècle, entre Chicago et Paris, sur les traces d’une jeune Américaine perdue dans le Paris des années 1950. Une femme qui a tout quitté et qui risque gros mais qui va s’en sortir, comme l’annonce le titre, Une Femme révélée.

Les amateurs de fresques historiques et de grands sentiments seront conquis par la précision documentaire de Gaëlle Nohant, qui s’est plongée dans des archives radio pour retrouver l’ambiance des deux villes qui lui servent de décor. Mais «s’il s’abreuve aux sources de l’histoire, ce roman est une fiction», précise l’auteure dont l’écriture symphonique convient parfaitement à ce récit parfois un peu convenu.