Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

série d’été

Librairies du monde

Durant l’été, le Samedi Culturel invite à s’engouffrer dans des librairies hors du commun, de Berlin à Saint-Pétersbourg, de Téhéran à San Francisco

> Sous les ors, des livres (8/8)

Sous les verrières somptueuses des Galeries royales Saint-Hubert, la librairie Tropismes déploie ses labyrinthes. Par Eléonore Sulser, BruxellesArticle paru le 21/08/2010 > Lire à l’ombre de Jean Cocteau (7/8)
De Lauren Bacall à Denis Podalydès, de Jean Marais à Paul Léautaud, la librairie Delamain cultive les affinités électives. Par François Vallières, Paris Article paru le 13/08/2010 > Un bazar de lettres persanes (6/8)
La seule librairie francophone de Téhéran, ouverte sur rendez-vous depuis que Monsieur Afshar prend l’air à la montagne, recèle les trésors des familles riches et lettrées de l’Iran d’hier. Par Serge Michel, TéhéranArticle paru le 07/08/2010 > Une caverne à livres (5/8)
Au début de la célèbre Perspective Nevski à Saint-Pétersbourg, la librairie Staraya Kniga est un antre peuplé de «vieux bouquins». Peu connue, elle est fréquentée assidûment par les amateurs de redécouvertes. Par Georges Nivat, Saint-PétersbourgArticle paru le 31/07/2010 > Beyrouth à livre ouvert (4/8)
Inaugurée fin 2003, la librairie El Bourj, véritable havre de paix, célèbre la culture libanaise, dans une capitale blessée par la guerre et la frénésie immobilière Article paru le 24/07/2010 > Le fantôme de Bukowski (3/8)
Parquet usé, désordre contenu, enfilade de pièces tortueuse. A San Francisco, depuis un demi-siècle, City Lights fait découvrir les jeunes talents, les penseurs et les œuvres de dissidents, histoire de cultiver la contestation Par Katja Schaer, San FranciscoArticle paru le 17/07/2010 > Fuentetaja la rebelle (2/8)
Au cœur de Madrid, une librairie a traversé un demi siècle de tumultes. Sous le franquisme, elle était l’antre discret des dissidents en quête d’ouvrages interdits. Récemment rachetée et transformée, son âme d’insoumise a un peu pâli aux yeux de certains clients. Par François MusseauArticle paru le 10/07/2010 > Un jardin de lettres à Berlin (1/8)
A Berlin, une villa entourée de rosiers célèbre la littérature. Visite guidée de la première «Literaturhaus».Article paru le 03/07/2010
Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps