livres

L’implacable mécanique du Goulag

Dans un livre richement illustré, Nicolas Werth, François Aymé et Patrick Rotman retracent la sombre histoire d'une machinerie tout entière vouée à la pérennité du système totalitaire soviétique

Goulag. Une histoire soviétique, l’admirable livre-album de Nicolas Werth, François Aymé et Patrick Rotman, illustre, à l’aide d’un texte d’une sobriété et d’une précision historiques parfaites, et surtout d’un ensemble de photographies et de dessins, ce qu’a pu être, pour des millions de personnes, cet univers soit glacé soit étouffant qui s’étalait de l’Oural jusqu’à l’Extrême-Orient.

Démontrant de manière irréfutable comment cette machinerie monstrueuse a son origine dans le système soviétique en tant quel tel, les auteurs ne se privent pas non plus de rappeler comment, en France notamment, les premiers témoins à faire état de la réalité du Goulag – Kravchenko, Margarete Buber-Neumann ou David Rousset – furent considérés par les communistes français comme des falsificateurs. «Qu’on nous raconte Cendrillon, cela aura davantage de vraisemblance!» clame haut et fort Claude Morgan, directeur des Lettres françaises. En cette époque où la vérité historique est constamment attaquée au titre des fake news, un tel ouvrage ne peut que donner à réfléchir.