Federico Fellini se promène le long de la rive de la mer à Rimini, sa ville natale sur la côte romagnole. Une fille de 5 ans l’accompagne. La couleur de sa petite cape se confond avec le bleu de l’Adriatique. «Rien ne se sait, tout s’imagine», lui glisse le cinéaste, déjà confirmé. Les Nuits de Cabiria, La dolce vita ou encore Huit et demi sont déjà des classiques. Amarcord sortira trois ans plus tard. Au retour de cette flânerie, il esquisse un croquis de sa nièce, surnommée «Fellinette». Aujourd’hui encore, Francesca Fellini protège son «plus précieux» cadeau.