L’indispensable Trondheim

Il s’est imposé en 1990 avec un manifeste, Lapinot et les carottes de Patagonie, 500 pages, 600 cases, où le souffle du feuilletoniste compensait un graphisme encore rudimentaire. Membre fondateur de L’Association, la maison d’édition qui a révélé une nouvelle génération de dessinateurs, et de l’Oubapo (Ouvroir de bande dessinée potentielle), directeur de collection (Shampoing, chez Delcourt) et de publication (la revue Papier), il a publié plus de 150 livres, créé des personnages comme Lapinot ou Ralph Azham, initié avec Joann Sfar la série Donjon, écrit pour les petits et les grands des histoires exigeantes sans jamais se départir de son humour. Et, au fil des ans, son trait est devenu splendide…

Lewis Trondheim est l’invité d’honneur du festival BD-FIL, à Lausanne, où il présente la première grande exposition de sa carrière. L’occasion était rêvée de demander à ce créateur passionné par tout ce qu’on peut faire avec de l’encre et du papier de diriger ce numéro. Il a imaginé un sommaire semblable à son univers: détonnant, coloré, mêlant épicurisme et métaphysique. On y croise un poète de la tomate, des astrophysiciens malicieux, un viticulteur pyrénéen, un photographe qui sillonne la Mongolie à vélo… On y feuillette Strapazin, la revue zurichoise de bande dessinée, et Plotto, un générateur américain de scénarios. Lewis Trondheim nous fait profiter de sa curiosité pour redécouvrir la richesse du monde.

Festival de bande dessinée BD-FIL, Lausanne, du je 11 au di 14 septembre. www.bdfil.ch