Comment survivre aux dimanches, ces points d’orgue bizarres, moments de bascule d’une semaine à l’autre, petites capsules d’anxiété entre la fin d’une page et le début d’une autre? Dominique Barbéris est maître pour saisir les flottements, les creux, tout ce flou qui remplit les vies. Un Dimanche à Ville-d’Avray est construit sur un événement minuscule: une femme qui vit à Paris rend visite un dimanche après-midi à sa sœur, Claire-Marie, à Ville-d’Avray, banlieue résidentielle.

Lire aussi: Dominique Barbéris. Ce qui s'enfuit