Livres

Quand littérature et pop rock font bon ménage

Dans «Frictions», Yann Courtiau, libraire à Genève et ancien disquaire, relie les écrivains qui ont inspiré groupes et chanteurs

Sur la couverture, cette image hypnotique: la moitié droite du visage d’Albert Camus collée à la moitié gauche du visage de Robert Smith, chanteur du groupe The Cure. Un photomontage en noir et blanc très réussi. Comme l’est Frictions, le premier livre du libraire genevois et ancien disquaire Yann Courtiau, sous-titré: Ce que la littérature a fait à la musique et ce que la musique en a fait. Un essai captivant sur les liaisons amoureuses (parfois dangereuses) entre les deux arts.

Lire aussi: «Avec «Moravagine», j’ai découvert une écriture de feu»