Michel Butor. Petite Histoire de la littérature française. Carnetsnord. 6 CD, 1 DVD, et un livre de 146 p.

Voilà un «livre» d'un genre total puisqu'il regroupe l'image, dans un DVD; le son, dans 6 CD; et la lecture, avec une brochure: «Anthologie de la littérature française» . C'est aussi une mise en abyme que propose Michel Butor, puisque l'un des chapitres les plus étonnants de son parcours à travers la littérature et ses supports est, précisément, la présentation de ses propres livres objets, «menhirs littéraires», «tabernacles» poétiques. Pour le reste, c'est une géographie littéraire qui s'étale en temps et en espace, où la voix, l'image et le texte permettent de fureter à travers les siècles et les textes. C'est Lucien Giraudo qui, par le jeu de l'interview, entraîne Michel Butor sur les chemins de sa littérature d'élection en quête de Rabelais, de Flaubert, de Rimbaud, d'Apollinaire, de Céline, pour se clore sur un «Murmure de Beckett» – et son «français de pauvreté» – et par une lecture de L'Innommable qui «tend vers le silence». Michel Butor présentera son ouvrage, ce samedi, entre 15h30 et 16h30 à Genève, chez Payot Rive gauche.