Fondée sur une documentation de première main, cette somme reste d'une lecture agréable. Reposant sur un style alerte, érudit et précis, l'ouvrage retrace non sans ironie le portrait de la petite sauvageonne de Saint-Sauveur-en-Puisaye. Au fil des chapitres se superposent les différents visages du grand écrivain, la Colette journaliste à l'emploi du temps surchargé cédant le pas à la Colette auteur, créant dans la douleur et déchirant le lendemain les pages de la veille. Un excellent moyen de faire le départ entre ce qui appartient à la légende et ce que fut réellement l'auteur de Sido.

(De Fallois, 608 p.)