Pennac, on déteste ou on adore. Dans ce dernier cas, on retrouvera avec plaisir l'univers incongru de la famille Malaussène: intrigue loufoque et rebondissements tortueux sont évidemment au programme de ce nouvel opus parfumé aux saveurs de Barbès. Ou comment la jeune Thérèse Malaussène convole en justes noces avec le très distingué comte Marie-Colbert de Roberval…

(Gallimard, 220 p.)