Exposition

Les livres d’artiste vaudois s’exposent

«Made in Lausanne» célèbre quinze ans d’inventivité éditoriale dans le canton de Vaud. Une épopée à découvrir à la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Genève

Avec près d’un million de titres, la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Genève, qui fait partie du Musée d’art et d’histoire, réunit l’une des plus importantes collections de livres d’art et d’archéologie de Suisse. Dès le 6 novembre, l’institution présente Made in Lausanne, une exposition consacrée aux livres d’artiste «inventés, créés et fabriqués dans le canton de Vaud» et qui fait suite à Made in Genève, présentée en 2011.

Art&fiction, depuis 2000, Couleurs d’encre, depuis 2003, ou encore Ripopée, depuis 2008, comptent parmi ces maisons d’édition vaudoises qui font du livre un support d’expression artistique. A l’heure où les technologies dématérialisent le livre, ces petites structures éditoriales où métiers du livre et de l’art se croisent et s’entremêlent choisissent au contraire l’objet-livre comme un terrain de choix pour créer.

Assouvir les désirs des créateurs

«Le livre, la page demeurent des supports multiformes qui se plient à tous les désirs des créateurs. Pour ces éditeurs-artistes, le livre comme le fanzine sont des terrains d’expression qui permettent une grande liberté», note Véronique Goncerut, directrice de la Bibliothèque d’art et d’archéologie.

Made in Lausanne expose les parcours créatifs de ces maisons au fil des années. Art&fiction, fondé par Stéphane Fretz et Christian Pellet, propose aujourd’hui plusieurs collections, de fiction et de livres d’art, des genres dont les frontières ont tendance à s’estomper. Un Prix suisse de littérature a ainsi été décerné cette année à Inventaire des lieux de Laurence Boissier, un livre paru dans l’une des collections d’art de la maison. Le premier roman de Laurence Boissier, Rentrée des classes, est paru en septembre. Art&fiction propose une vingtaine de nouveautés cette année.

Poètes et artistes

Un chiffre plus modeste chez Couleurs d’encre. Portée par Virginie Jaton (par ailleurs correctrice au Temps), la maison publie un à trois titres par an. Disponibles par souscription ou dans les salons de livres d’artiste (comme Tirage limité ou le Marché des éditeurs romands de poésie à Lausanne, le Salon du livre d’artiste à Lucinges, etc.), les titres réunissent à chaque fois un poète et un artiste. «En mariant ces deux expressions naît une nouvelle œuvre. C’est précisément ce qui m’intéresse», explique l’éditrice. Son dernier titre est un leporello intitulé Chambre avec vue avec un texte de Christiane Tricoit, récemment disparue, et un collage de Claire Nicole. Christiane Tricoit, longtemps correctrice au Monde, dirigeait aussi la revue Passage d’encres. Le 27e Salon de la revue à Paris lui rendra hommage le 11 novembre.


Made in Lausanne, Bibliothèque d’art et d’archéologie, promenade du Pin 5, Genève. Du 6 novembre 2017 au 26 mai 2018.

Publicité