Si vous manquez le plus incontournable des événements de l'été romand, offrez-vous une séance de rattrapage avec le livret de la Fête des Vignerons: entre théâtre, poésie et chanson, tradition et invention. Avec une bibliographie permettant de replacer la manifestation dans son contexte anthropologique, ainsi qu'un index qui situe les personnages et autres divinités dans leurs traditions respectives. C'est joyeux et lyrique, et il faudra attendre vingt-cinq ans pour que ça recommence!

(Empreintes, 152 p.)