Entre réalité et fiction, Les Amis de Pancho Villa s'aventure sur les traces du mythique révolutionnaire mexicain et de sa bande de soudards. Boucheries et sinistres exactions alimentent cet ouvrage porté par un style crépusculaire, où il est notamment question d'un certain Rodolfo Fierro, âme damnée de Pancho Villa et tortionnaire aguerri. Cauchemardesque.

(Rivages, 256 p.)