La Madonna del Sasso et les ondines de la Maggia qui veillent aux destinées des Locarnais ont eu pitié du pauvre léopard tout détrempé. Après une journée de pluies diluviennes, elles ont fermé les écluses du ciel pour que la Cérémonie d’ouverture, la première de Lili Hinstin, puisse se dérouler sans parapluies.