Sans eau, pas de vie possible sur terre. L’exposition Eaux troublées, au Musée cantonal des beaux-arts du Locle (MBAL), permet au photographe et documentariste canadien Edward Burtynsky, né en 1955 dans une famille ukrainienne, de survoler les exploitations, usages et systèmes de contrôle de l’eau. Depuis bientôt trente ans, il réalise un documenté et inspiré arpentage de paysages redessinés par les incursions humaines. Ses images mêlent l’épiphanique et le postapocalyptique au gré d’un mouvement de raréfaction du précieux filon aquifère.