Le Loft a trois ans. Trois années durant lesquelles le club lausannois, né dans les dernières heures de la scène rock Dolce Vita, s'est progressivement imposé comme l'une des scènes majeures de la musique électronique en Suisse romande. A tel point que Lausanne, plus encore que Genève ou Zurich, apparaît aujourd'hui à bon nombre de musiciens et auditeurs étrangers comme un pôle essentiel sur la carte électronique européenne.

Un statut d'éclaireur que célèbre sur deux soirs la programmation anniversaire du club. Ce soir vendredi, le Loft livre ses enceintes à Green Velvet, l'une des stars de la seconde génération de Chicago, adepte d'une techno luxuriante dominée par un usage récurrent de parties vocales. Le samedi, l'Allemand Thomas Schumacher du label Bush défendra pour sa part une approche plus germanique de la techno, à la fois énergique et synthétique. Le tout entremêlé de DJs du cru, pour un cocktail d'anniversaire servi frappé.

3 Years Week-End

au Loft Electroclub, place Bel-Air 1

à Lausanne, ve 23 et sa 24 février.

Portes à 22 h 30.

Renseignements au 021/311 64 00.