Ils sont davantage connus pour leurs opéras, sonates et symphonies que pour leur petits péchés mignons, que ce soit le risotto, le foie gras ou le café. De Mozart à Mahler, «Le Temps» vous invite à table en compagnie des génies de la musique qui excellaient dans la composition d'interludes gourmands.

Retrouvez l’ensemble de cette série

Il avait écrit 37 opéras en vingt ans, dont le premier fut joué quand il avait tout juste 18 ans. Il était acclamé en Italie comme à Paris, où il était venu poursuivre le succès en compagnie de son épouse, la cantatrice Isabella Colbran. Que s’est-il passé pour que, d’un coup, la fontaine se tarisse? En août 1829, il fait jouer Guillaume Tell et c’en est quasi fini de sa production lyrique, ne suivront plus que des pièces plus intimes et de moindre envergure, si l’on excepte la Petite Messe solennelle à la fin de sa vie. Le musicien a-t-il lucidement décidé qu’il n’écrirait plus d’opéras, ou est-ce qu’un jour, la cuisine a pris tant de place dans sa vie qu’il n’était plus possible de composer?