La magie des concerts est insaisissable. Parfois, la joueuse s’échappe, alors que tout est là: perfection technique et musicale, grands artistes et partitions inspirantes. D’autres fois, l’espiègle illumine des soirées inattendues ou supposées routinières.

Mercredi soir au Victoria Hall, le premier concert d’abonnement a renversé les codes de l’habitude. L’OSR a rappelé qu’il possède, selon le chef, le répertoire et sa forme générale, les moyens de transcender les partitions. Et d’atteindre un niveau qui n’a rien à envier aux plus grandes formations internationales.