classique

Luigi Boccherini, «Quatuor et Quintettes»

Il reste beaucoup à faire pour qu’on n’entende pas seulement le célèbre Menuet: par exemple ce qu’il y a autour, un Quintette en mi majeur plein d’élégance et de brio, mais qui sait aussi s’ombrer des grâces de la mélancolie...

Genre: classique
Qui ? Luigi Boccherini
Titre: Quatuor et Quintettes
Chez qui ? (harmonia mundi/h.m.-Musicora)

Il reste beaucoup à faire pour qu’on n’entende pas seulement le célèbre Menuet: par exemple, ce qu’il y a autour, un Quintette en mi majeur plein d’élégance et de brio, mais qui sait aussi s’ombrer des grâces de la mélancolie. Le Quatuor en sol mineur cultive un climat moins galant que tendu. C’est qu’à côté de Haydn et Mozart, Boccherini mérite sa place, parmi les plus inventifs et les plus expressifs. Ce disque y travaille, porté par les sonorités incisives et la virtuosité du Cuarteto Casals, à qui se joint le second violoncelle d’Eckart Runge. La pittoresque Musique nocturne des rues de ­Madrid multiplie les inventions de timbres et les effets imitatifs, pour évoquer roulements de tambours, mendiants aveugles, chanteurs de rue et cortège du couvre-feu.

Publicité