Une serre, aux parois translucides couvertes de silhouettes noires de rapaces, jusqu'à en devenir opaques. Un corps de sanglier encastré dans une paroi où sa tête a disparu. Les images et allégories proposées, à la Villa du Parc à Annemasse, par la milkshake agency sont fortes. Elles pointent quelques attitudes humaines, révélatrices. Voire quelques comportements aberrants. Comme cet animal qui fonce aveuglément dans le mur.

Il faut dire que la milkshake agency a travaillé sur la problématique de la gestion des risques dans un hôpital. Cette agence un peu spéciale, inventée par l'artiste genevoise Alexia Turlin, rassemble un groupe de créateurs à géométrie variable. Et comme Alexia a bénéficié d'une résidence d'artiste au Centre hospitalier intercommunal d'Annemasse-Bonneville, cette situation a stimulé les réflexions et une douzaine de réalisations. De la part du personnel hospitalier également.

Se voulant artiste de la rencontre, Alexia Turlin a pour habitude d'entremêler les acteurs, de tisser des complicités. Le visiteur peut ainsi se détendre dans un espace d'accueil tout en regardant une vidéo récapitulative de l'expérience. Et tel Petit piège de Pierre-Philippe Freymond, à travers son jeu de miroirs, mise sur les regards croisés de l'artiste et du spectateur.

Même le jeu de cartes, que l'artiste lyonnais le Gentil Garçon farcit de jokers dans une vidéo, amusait l'autre jour un groupe de handicapés. Tant d'irréalisme les faisait sourire. Mais le clin d'œil de l'œuvre opérait. Tout dans cette exposition vise du reste à mettre en relation des mondes qu'on ne découvre qu'occasionnellement. Qu'il faut savoir décoder. Comme ces photographies de Sandra Pedretti, où ascenseurs, couloirs, rangées de sièges, lits en attente, rampes pour branchements divers, racontent l'univers hospitalier. Un univers qui produit aussi ses propres antidotes, tels ces paysages improbables que façonnent les dessins et maquettes d'un Pascal Favre.

Alexia Turlin & milkshake agency. Soupirations. Villa du Parc (rue de Genève 12, Annemasse, tél. 00334/50 38 84 61, http://www. villaduparc.com). Ma-sa 14-18h30 (ve dès 12h). Jusqu'au 25 février.