On se souvient de cette image, au soir du 7 mai 2017: Emmanuel Macron s’avançant seul vers la pyramide du Louvre au son de l’Ode à la joie. Mise en scène et musique directement empruntée à Mitterrand lors de la cérémonie au Panthéon du 21 mai 1981; à l’époque, c’est l’Orchestre de Paris qui avait joué l’hymne de Beethoven, sous la direction de Daniel Barenboïm.