Le fromage, c’est mortel. Au premier sens du terme, parfois. Dans une petite dystopie helvétique, imaginons qu’une firme fromagère est devenue monopolistique et a infiniment enrichi son patron. Lequel se pique de politique et instaure une dictature dans le petit pays alpin. Heidi, comme il se doit, vit, ingénue ou presque, au pied du Cervin, couvée par son grand-père et honorée par Pierre le chevrier. Or, celui-ci est tué par l’infâme commandant Knorr, ce qui, avec un autre drame, déclenche une colère imprévisible chez la douce Heidi, du fond des geôles où elle a été jetée.