jazz

Magic Moments @ Schloss Elmau

Vous le saviez, vous, qu’il existait une «Swedish-German Friendship»? C’est le magnifique château germanique d’Elmau que sont venus hanter, en septembre 2008, de leur présence pas du tout fantomatique quelques spécimens de cette double scène apparemment amie. On y apprend, entre autres choses instructives: que Viktoria Tolstoy peut être plus animée que dans son inodore production studio; que Michael Wollny prépare dans son coin l’après Brad Mehldau; que Nils Landgren est l’homme à tout réussir de la scène nordique (son duo avec Wollny rêve tout haut d’un romantisme purgé de sa mièvrerie emphatique); qu’Ulf Wakenius n’a décidément pas perdu son temps dans le quartette d’Oscar Peterson, où il s’est copieusement vautré dans un feeling que les géants du jazz ne demandent qu’à partager.

Publicité