événement

Le Mamco fête l’anniversaire de l’art à la radio

Espace 2 retransmet la soirée

En 1963, Robert Filiou l’écrit dans son Histoire chuchotée de l’art: le 17 janvier est le jour anniversaire de l’art. Et l’artiste de suggérer de fêter le millionième anniversaire – en années, donc – dans les rues avec force fleurs, fanfares et feux d’artifice. A Genève, le Mamco fête volontiers ce jour. Ainsi, ce jeudi, c’est en musique, avec une soirée de concerts et de performances à vivre sur place ou retransmises en direct sur Espace 2, dès 19h, qu’on fête les 1 000 050 ans de l’art.

Le programme auquel participe, notamment, l’Américain Charlemagne Palestine, est accompagné de cartes postales sonores d’artistes à découvrir sur le site de la radio ou sur ses ondes toute la journée, ainsi que de mini-interviews. Les deux questions posées aux artistes par Martine Béguin: «Allez-vous fêter l’anniversaire de l’art, et si oui, qu’allez-vous offrir et à qui?»

Et ce jeudi, l’anniversaire de l’art au Mamco a lieu le même soir que la soirée de rentrée de QuArtier des Bains. Ce qui signifie qu’une quinzaine de galeries et espaces d’art autour du musée garderont leurs portes ouvertes jusqu’à 21h, la plupart avec de nouvelles propositions.

Un musée du XXIe siècle

Christian Bernard, directeur du Mamco, présentait hier cet anniversaire de l’art, tout en se projetant déjà dans ce qu’il imagine, véritable festival artistique où le musée sortirait largement de ses murs pour des collaborations avec différents lieux dans la région, à l’occasion du triple anniversaire du Mamco (20 ans en 2014) et des associations qui le soutiennent.

Cela devrait commencer à l’automne, mais déjà l’Association des amis du Mamco met les petits plats dans les grands avec un cycle de conférences de haut vol, prononcés par quatre directeurs de musées qui définiront leur institution idéale pour le XXIe siècle. Tous figurent «parmi le petit nombre de ceux que j’admire sans réserve», soulignait hier l’exigeant Christian Bernard. On commencera par entendre, mardi 29 janvier à 18h30, Laurent Le Bon, à la tête du nouveau Centre Pompidou-Metz.

La conférence de presse a aussi permis de dresser un bilan de 2012, de ses 13 expositions qui ont attiré 46 649 visiteurs, des œuvres acquises grâce à des dons et des achats. On en verra certaines dès le prochain accrochage, le 20 février. Au menu, également, de ce premier rendez-vous, Alighierro Boetti et une exposition consacrée aux commandes publiques qui ont accompagné la création de la nouvelle ligne de tramway autour de Paris. Christian Bernard est le directeur artistique de cette expérience qui voit intervenir de nombreux artistes.

www.mamco.ch www.quartierdesbains.ch

Publicité