Marc Copland/Greg Osby. Round And Round (Nagel Heyer 2035/Musikvertrieb)

Jazz. Au contact de Marc Copland, dont le doigté taillé extrade les romantismes de circonstance, Greg Osby paraît comme recentré. Rien que son timbre pacifié, ses déambulations dans le souffle, ses grâces économes révèlent un altiste que l'on pensait plutôt voué à l'aisance et à l'euphonie. Ils choisissent des thèmes très écrits, aux impressionnismes tendus, où la marge de manœuvre se joue dans la distance qui les sépare. Un pianiste plus prolixe que jamais, violemment inspiré, face à un saxophoniste qui articule à la vitesse de son ombre. Lumineux.