Des Suisses à Hollywood
Zoom avant sur les Helvètes qui, tous métiers confondus, ont réussi à se faire une place dans la Mecque du cinéma.

Retrouvez toute la série d'articles

Le plus célèbre des Suisses établis à Hollywood? C’est lui: Marc Forster. On lui doit notamment un James Bond, Quantum of Solace (2008), et un joli film avec Johnny Depp, Neverland (2004). Pourtant, le réalisateur est d’origine allemande et n’est devenu Suisse qu’en 2008. «La Suisse a toujours été dans mon cœur», nous explique-t-il depuis Londres, où il termine la postproduction de ses deux nouveaux films, tournés coup sur coup: White Bird, avec Gillian Anderson et Helen Mirren, spin-off de Wonder, et Le Pire Voisin au monde (sortie prévue en mars prochain), avec Tom Hanks, remake d’un gros succès suédois.