Du jamais-vu. Le produit mondial des ventes publiques d’œuvres d’art et de design s’est effondré de 58,3% au premier semestre 2020 – en comparaison, pour les ventes d’art d’après-guerre et d’art contemporain, la chute était de 54,1%. Le prix moyen a lui aussi baissé de 41,3%. Ces quelques chiffres emblématiques sont extraits d’un rapport publié au mois de septembre par le site Artnet News, qui couvre les actualités du marché international de l’art et qui a compilé les résultats du premier semestre 2020 de 449 maisons de ventes implantées dans le monde entier. Puis les a comparés à ceux de 2013 à 2019, pour la même période.

Lire la chronique: Dans le marché de l’art, les enchères du futur sont arrivées