Elles ont aussi leurs journées, parce qu'il est bon de se souvenir des marionnettes dans leurs forces vives et leur diversité. A fils ou à tringles, mascottes ou figures géantes, elles peuvent effectuer sur la scène quelques pirouettes impossibles au comédien de chair et d'os. Et même revenir de la grande pirouette finale. Pour rappeler la richesse infinie de cet art, ce week-end, la section suisse d'Unima, l'Union internationale de la marionnette, a donc invité ses membres, pour la deuxième année, à étoffer leur programme. Echantillon romand de Tock 05.

A Yverdon, au château, dans le cadre du 4e Salon du livre jeunesse, un atelier de fabrication de marionnettes (sa 12, 10-12 h) sera suivi de Jeannot et Margot, une adaptation de Hansel et Gretel par les Croqu'Guignols de La Chaux-de-Fonds (15 h). Le même spectacle, pour enfants dès 5 ans, est proposé au Centre culturel neuchâtelois (di à 15 h en espagnol et à 16 h 30 en français).

A Fribourg, le programme est copieux et l'entrée libre, en Basse-Ville, au Théâtre et musée de marionnettes (Derrière-les-Jardins). Une exposition permet de découvrir les poupées de différentes troupes locales qui, samedi soir et dimanche toute la journée, seront à l'œuvre dans des spectacles pour enfants dès 5 ans. Le Théâtre des marionnettes de Lausanne a programmé une compagnie amie, le Théâtre Antonin Artaud, avec une nouvelle version d'Aladin et la Lanterne magique (sa à 17 h et di à 11 h et 15 h, rés. au 021/624 54 77).

Quant au Théâtre des marionnettes de Genève, avant l'ultime représentation de son Till l'Espiègle, (pour tout public dès 7 ans, di à 17 h, rés. au 022/418 47 77), il propose des visites des coulisses et des ateliers par petits groupes (10-16 h). Par ailleurs, Chêne-Bougeries prolongera ces journées avec un véritable festival, Marionnettes en fête, le week-end suivant (http://www.chene-bougeries.ch).

Rens. sur http://www.unimasuisse.ch/tock