Genève

Musique

Ces noms attisent l’appétit musical. L’impériale Martha Argerich et sa royale complice Maria João Pires vont se produire ensemble au Victoria Hall avec l’OSR. Les deux reines du clavier se retrouveront autour du Concerto pour deux pianos et orchestre No 10 avec rien moins que Daniel Harding pour le diriger. Le chef britannique sera aussi aux commandes de la 1re Symphonie de Mahler, la fameuse «Titan». Une soirée mémorable en perspective. S. BO.

Martha Argerich et Maria João Pires. Victoria Hall, jeudi 16 décembre à 19h30.

Magie

Un magicien, un vrai, mais sans haut-de-forme ni baguette. Etienne Saglio ne plante pas ses lames dans une armoire machinée. Il transporte le public dans des contrées où les arbres et les loups conspirent de concert. Etourdissant. A. DF

«Le Bruit des loups». Comédie de Genève, du 15 au 22 décembre.


Jura

Cirque

La gaieté des elfes. Où qu’il passe, le Cirque Le Roux donne le vertige, mais avec drôlerie. C’est du moins sa réputation. Tout commence mal pourtant. Miss Betty vient de mourir. Sa famille s’agite autour d’elle comme de grands oiseaux funèbres. Ça se dispute, ça se réconcilie, ça s’envole. On plane. A. DF

«La Nuit du cerf». Théâtre du Jura, Delémont, me 15 déc.

Neuchâtel

Ciné-concert

Un riche héritier oisif à la dérive sur l’océan Pacifique: on pourrait résumer ainsi le scénario de La Croisière du Navigator, film muet de Buster Keaton sorti en 1924… sans bande originale. Pour le faire (re)vivre en musique, l’Opéra Décentralisé Neuchâtel a commandé une partition au compositeur anglais Martin Pring. Jouée cet été au festival Les Jardins Musicaux, en direct sur les images, l’œuvre connaîtra exceptionnellement deux bis dimanche. V. N.

«La Croisière du Navigator». Grange aux Concerts de Cernier. Di 19 à 11h et 15h.

Musique

Le baryton-basse Matthias Goerne s’est fait une spécialité du répertoire du lied. Il interprète une sélection de lieder de Schubert, Brahms, Schumann et Wolf dans des arrangements pour voix et petit ensemble instrumental réalisés par le pianiste Alexander Schmalcz. Il sera entouré de musiciens de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam – une formation au top des orchestres européens. J. S.

Matthias Goerne. Salle de Musique de La Chaux-de-Fonds, je 16 décembre à 19h30.

A découvrir, son portrait: Matthias Goerne, le maître du lied


Valais

Cirque

Les enfants connaissent ce plaisir: construire un édifice qui flirte avec le ciel de leur imagination en dressant de petites lattes en bois fines. Les sept architectes bricoleurs du cirque helvète FahrAway transposent ce jeu à grande échelle. Sur la piste, ils empilent des palettes. C’est ainsi que naissent les cités de nos rêves. A. DF

«Ballett». Chapiteau, pl. des Potences, Sion, dimanche 12, mercredi 15 et samedi 18 décembre.


Vaud

Cinéma

En marge de l’exposition Losanna, Svizzera: 150 ans d’immigration italienne à Lausanne, à l’enseigne du Musée historique Lausanne, la Cinémathèque suisse propose le documentaire Ritals entre autres (sa 11) qui réunit sous forme de chapitres les témoignages de «secundos» nés à̀ Lausanne dans les années 1960 et 1970. Le film de cinéma-vérité Siamo italiani y sera également présenté (ma 14). A. SK.

«Ritals entre autres» et «Siamo italiani». Casino de Montbenon, Lausanne, samedi 11 décembre à 15h et mardi 14 à 18h30.

Musique

Le maître de la kora Ballaké Sissoko dans l’intimité du CityClub, ou la promesse d’un intense moment de partage musical, d’un continent à l’autre. Le concert du musicien malien sera précédé de la projection du long métrage Frontières, d’Apoline Traoré, portrait de trois femmes faisant le trajet Bamako-Ouagadougou-Cotonou. Les recettes de la soirée iront à la Fondation Ibrahima Diop qui soutient l’activité agronome de femmes au Sénégal. S. G.

Ballaké Sissoko en solo. CityClub, Pully, samedi 11 décembre à 21h, film à 19h.

La célèbre violoniste Anne-Sophie Mutter soutient des jeunes boursiers au sein d’une fondation qu’elle a créée sous son nom à Munich. A l’occasion d’une soirée en faveur de Vevey Spring Classic (un nouveau festival qui verra le jour en juin 2022), elle se produit avec trois protégés dans deux quatuors de Haydn et Beethoven. Daniel Müller-Schott jouera la Suite pour violoncelle No 2 de Bach. J. S.

Anne-Sophie Mutter et ses protégés. Beau-Rivage Palace, Salle Sandoz, Lausanne, me 15 décembre à 20h15.

Théâtre

Ils étaient vénérés. Ils sont cloîtrés. Les confinements ont obligé un certain nombre de seniors à se replier dans leurs tanières. Avec sa sensibilité habituelle, le metteur en scène Fabrice Gorgerat est allé à la rencontre de ces muselés. Un chœur et une demi-douzaine de comédiens, dont Fiamma Camesi et Armand Deladoey, libèrent cette parole. Précieux. A. DF

«Chambre avec vieux». Grange de Dorigny, Lausanne, du 14 au 19 décembre.


En tournée

Musique

Convulsif, c’est une musique tout en angles, musculeuse, et servie par une instrumentation qui sort des canons: basse (Loïc Grobéty), batterie (Maxime Hänsenberger), clarinette basse (Christian Müller), violon (Jamasp Jhabvala). Convulsif est surtout une machine à créer des propulsions parfaitement inédites: dures certes, mais d’une fluidité de fauve, comme le montre Extinct, magnifique album sorti l’an passé. P. S.

Convulsif. Point 11, Sion, vendredi 17 décembre à 20h30.

Lire aussi: Convulsif, remèdes de chocs

Techniquement, on appelle ça un super-groupe (parce qu’il hybride deux formations préexistantes). Mais Closet Disco Queen & The Flying Raclettes est aussi un groupe super parce que ce quarteron de fans des guitares lourdes a sorti cette année un disque, Omelette du fromage, qui, au-delà de son abord déconnant, est une véritable merveille de post-rock tendu fonctionnant par surgissements, et rugissements successifs. Une vraie débauche d’énergie. P. S.

Closet Disco Queen & The Flying Raclettes. L’Usine, Genève, jeudi 16 décembre à 20h; Ebullition, Bulle, vendredi 17 à 21h.

Lire également: Les expérimentations délicieuses de Closet Disco Queen & The Flying Raclettes

C’est une figure du paysage musical romand, esprit libre dans un manteau d’officier. Ex-policière, Phanee de Pool a troqué il y a quatre ans les armes pour le «slap», un flot de mots espiègles posés sur des tapis électro-pop minimalistes. Ou, cet hiver, sur les accords de l’orchestre de chambre parisien Découvrir avec qui la Biennoise partage la scène. De quoi promettre une osmose entre cordes et looper, grain de folie et poésie. V. N.

Phanee de Pool. Théâtre Equilibre, Fribourg, jeudi 16 décembre à 20h; Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains, vendredi 17 à 20h; Théâtre de Colombier (NE), sa 18 à 20h; Nebia, Bienne, di 19 à 18h.