Les mélomanes n’auront pas pu y échapper. Les vingt-cinq ans abondamment célébrés du festival classique ont animé les hauteurs de Verbier autant qu’ils ont suscité d’intérêt en plaine, dans le pays et dans le monde. La richesse de la programmation de la saison passée a soulevé l’enthousiasme, avec notamment un énorme concert festif où tous les grands artistes, fidèles de toujours, se sont retrouvés sur scène.

Du côté des souvenirs pérennes, un lourd livre de photographies d’archives et de textes commémoratifs a marqué l’événement d’une pierre blanche. Et un coffret de quatre disques paru chez Deutsche Grammophon est venu donner du son aux images et aux mots partagés. Enfin, sur le plan de la fréquentation, les compteurs ont explosé, avec une augmentation de 28%. Difficile de faire mieux. Le fondateur Martin Engstroem ne peut que s’en réjouir. Mais il prône la vigilance.