Ce recueil d’articles de la journaliste et femme de lettres napolitaine Matilde Serao reste, à un siècle de distance, d’une actualité imparable. Pour retrouver et reconnaître le peuple napolitain qu’elle décrit dans tous ses états, à travers toutes ses classes, il n’y a, pour qui a visité Naples avec un cœur à l’affût, qu’à faire preuve d’un peu d’imagination. Matilde Serao, née en Grèce en 1856 et décédée à Naples en 1927, a connu un parcours exceptionnel. Dans sa préface, Antonella Cilento en parle en ces termes: «Dona Matilde a été un feu d’artifice, un volcan, un moteur d’une puissance hors du commun. Elle a été, pour toutes les femmes de son époque, un exemple extraordinaire de volonté et de talent.»