On retrouve Dans l’antre du roi de la montagne, le thème à intensité croissante du Peer Gynt d’Edvard Grieg, siffloté dans les rues, la nuit. Mais même son usage change cette fois, il se dilue, est placé à plusieurs moments du début de M le maudit, loin de la précision clinique de Fritz Lang.

La RTS montre dès vendredi, et en ligne, une intrigante entreprise. Une minisérie en six chapitres qui reprend donc le M le maudit de Fritz Lang, sorti en 1931, chef-d’œuvre du cinéma pré-IIIe Reich et, selon les plus grands connaisseurs, chef-d’œuvre du cinéma tout court.