Douze albums dont sept d’or, deux platines et un double platine, des millions d’écoutes en streaming, vingt-quatre ans d’existence et plus de 1500 concerts dans 14 pays… cela n’est pas la carrière d’une diva californienne, mais celle d’une famille de l’Oberland bernois: les Oesch. Plus champêtres que rebelles, quoique rock stars de leur domaine, le yodel.