Elle date du début des années 2000 mais pourrait avoir 20 ans de moins, elle a une facture figée, un peu Musée Grévin; et c’est là, justement, que réside son charme. Meurtres à l’anglaise (The Inspector Lynley Mysteries), que la RTS propose en ligne quelques jours encore, a pour elle sa relative ringardise.

Lancée en 2001, cette série adaptait l’œuvre de la célébrissime Elizabeth George autour d’un tandem d’enquêteurs: l’aristocrate et charmeur malgré lui Thomas (Nathaniel Parker), qui a rang de comte, et la pétillante Barbara (Sharon Small), issue des basses couches londoniennes. Bien sûr, le contraste entre les deux figures fournit une partie du propos. La série a compté six saisons, la plupart constituées d’épisodes doubles – ils faisaient 90 minutes à l’origine.

Visitons Westminster

Il s’agit d’enquêtes tout à fait classiques, qui jouent la carte de la découverte des milieux concernés. Le curieux passe de villages verdoyants (mais assombris) aux ruelles les mieux, ou les plus mal, famées de Londres. Dans Meurtre au parlement (The Seed of Cunning), parmi les épisodes disponibles, le duo plonge dans les mystères du palais de Westminster après l’assassinat d’un concierge. En affrontant quelques vieux chênes de la Chambre des lords, le quasi-rebelle Thomas y trouve l’occasion de régler quelques comptes. Et le spectateur suit les affres de la vie d’une commission… chargée des relations économiques avec l’UE. Ces Meurtres à l’anglaise ont vieilli, mais pas trop.

Meurtres à l’anglaise. Sur RTS Play et en DVD.


Quelques-unes de nos précédentes suggestions: