Le chanteur français Michel Polnareff a annoncé lundi soir sur sa page Facebook que son fils né fin décembre dernier n’était pas de lui, selon les aveux de sa compagne Danyellah et un test ADN. «C’est avec une immense tristesse que je me dois de vous annoncer que le bébé n’est pas de moi. Devant mon insistance de faire un test ADN, Danyellah m’a avoué la vérité et le test l’a confirmé», a écrit Polnareff, qui a l’habitude de s’adresser très directement à ses fans sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Dans un second message posté peu après, l’auteur de «La poupée qui dit non» a «estimé important» de préciser que sa compagne avait disparu avec le bébé, après 9 ans de vie commune. C’est aussi sur Facebook que Michel Polnareff avait annoncé la naissance le 28 décembre à Los Angeles du «PolnaBB», selon son expression. Le chanteur âgé de 66 ans, qui devenait père pour la première fois, avait confié qu’il avait assisté à l’accouchement à domicile. Le 17 janvier, les abonnés de sa page Facebook avaient eu aussi la primeur du prénom de l’enfant, Volodia.