«Dissident, il va sans dire.» Michel Vinaver, qui s’est éteint dimanche, était ce dissident qui donne son titre à l’une de ses pièces. Il avait 95 ans et il était toujours ce guetteur sur la Seine, à deux pas de la place Dauphine, dans son appartement où il vivait sous la haute protection d’une poignée de saints de la vieille Russie – nom de la boutique de son grand-oncle, émigré russe à Paris dans les années 1920 – et d’idoles africaines.