Livres

«Le Milieu de l’horizon» est le Roman des Romands 2015

Hier soir, à la salle Paderewski à Lausanne, les élèves du post-obligatoire de Suisse romande, mais aussi du Tessin et de Suisse alémanique, ont célébré le romancier lausannois Roland Buti

«Le Milieu de l’horizon», Roman des Romands 2015

Prix Roland Buti fêté par les gymnasiens

Hier soir, à la salle Paderewski à Lausanne, les élèves du post-obligatoire de Suisse romande, mais aussi du Tessin et de Suisse alémanique, ont décerné le prix du Roman des Romands (doté de 15 000 francs) à Roland Buti pour Le Milieu de l’horizon (Zoé, 2013).

Fabienne Althaus Humerose, enseignante et fondatrice de cet événement qui en est à sa sixième édition (LT du 26.01.2015), explique que «la pudeur et la retenue du livre ont séduit les élèves. Comme dans tout bon roman d’apprentissage, le lecteur peut se mettre à la place du narrateur adolescent. Le Milieu de l’horizon se déroule à la campagne mais ses thématiques sont urbaines, comme l’homosexualité de la mère qui quitte mari et enfants, comme aussi la volonté de fuir la ferme qui anime la grande sœur.»

Les deux autres livres finalistes du Roman des Romands cette année étaient Loin de soi de Silvia Härri et Tapis de course de Michel Layaz. Un comité de lecture indépendant sélectionne en juin neuf romans d’auteurs de Suisse romande, qui sont envoyés à la trentaine de classes volontaires pour constituer le jury. Cette année, pour la première fois, des classes du canton de Saint-Gall, de Berne, de Zurich, de Thurgovie et du Tessin se sont jointes aux classes des six cantons romands, signe de la popularité du prix.

Plus de 500 élèves, de 15 à 18 ans, lisent et travaillent, de septembre à novembre, sur les romans sélectionnés. Chaque classe propose alors trois livres lors de débats à huis clos, sans les professeurs. «C’est très frappant de constater que tous les livres se retrouvent dans ces tiercés. Chaque livre trouve son lecteur!» précise Fabienne Althaus Humerose.

Un tiercé gagnant est retenu par vote. Et début janvier, les délégués de chaque classe débattent pour élire le gagnant. La cérémonie de remise du prix est entièrement animée par les élèves eux-mêmes.

Publicité