Genre: jazz
Qui ? André Francis et Jean Schwarz
Titre: Une Histoire du jazz vocal
Chez qui ? (coffret 25 CD Le Chant du Monde/Musicora)

Une bonne nouvelle pour ceux qui, fébrilement, cherchent à mettre la main sur les deux coffrets de 10 CD jadis édités par Le Chant du Monde: les compilateurs fous André Francis et Jean Schwarz ont revu leur copie. Ils se fendent d’une nouvelle Histoire du jazz vocal, qui passe à 25 CD et qui couvre une distance temporelle sensiblement élargie: leur (en)quête s’ouvre toujours sur le «Some Of These Days» de miss Sophie Tucker, sensation de l’année 1911, pour s’achever à la toute fin de 1959 (contre 1953 dans la précédente édition).

Six ans, c’est peu sur l’échelle d’une vie humaine, mais c’est beaucoup sur celle d’un art jeune, le jazz, qui traverse en cette seconde moitié des années 50 une phase de floraison intense. Cela nous vaut non seulement, dans ce mausolée anthologique de référence, de nouvelles entrées aussi peu négligeables que celles de Mose Allison, Jon Hendricks ou même Blossom Dearie, dont l’innocence insinuante apporte au jazz vocal féminin une touche mutine cultivée depuis lors par tant d’autres, mais aussi un complément nécessaire dans la «couverture» de stars qui, tels Ray Charles ou Sarah Vaughan, gravent en ces années-là nombre de chefs-d’œuvre. D’autres figures passent à la trappe, notamment parmi les blues (wo)men, mais cet «aggiornamento» salutaire préserve ce qui a d’emblée donné la supériorité à cette anthologie-là sur tant d’autres: la volonté d’inclure, parfois bien en deçà et au-delà du jazz, tout un échantillonnage de voix savoureuses dites mineures.