Genre: Histoire des religions
Qui ? Henry Pernet
Titre: Correspondance avec Mircea Eliade 1961-1986
Chez qui ? Labor et Fides, 286 p.

Lorsque Henry Pernet rencontre Mircea Eliade à Ascona le 20 août 1961, il a 22 ans. Eliade est alors une sorte de monstre sacré à la réputation pas encore écornée par les questions qui surgiront dans les années 1970 au sujet de ses accointances passées avec la Garde de fer roumaine. L’approche a été facile et l’entrevue est féconde. Enthousiasmé par l’accueil du savant, le jeune homme décide de le rejoindre à Chicago pour se consacrer, lui aussi, à l’histoire des religions.

S’ensuit une relation intellectuelle durable, dans laquelle toutefois, au fil des années, la voix de Henry Pernet, engagé dans une thèse consacrée aux masques, domine toujours plus. De Mircea Eliade, la correspondance rapporte surtout la courtoisie de son écoute et son apparente tolérance aux remarques critiques que son cadet, devenu son traducteur, se permet toujours plus souvent.

S’il semble ne se formaliser de rien – et notamment pas de questions posées sur son passé roumain –, l’historien des religions, dont la santé décline, s’efface progressivement de ces échanges qui ne se termineront qu’avec son décès, le 22 avril 1986. Reste un témoignage de biais intéressant sur un personnage contesté de l’histoire intellectuelle récente. Pour les aficionados.