Raté? Kitsch? Ringard? Vulgaire? Ou carrément dégueulasse? Les contours du moche sont multiples et les questions qu’il soulève, tout autant. Alors que le sujet pourrait en rebuter plus d’un, la journaliste de mode Alice Pfeiffer (Les Inrocks, Vogue, The Guardian) l’embrasse tout entier, avec rigueur et humour. Convaincu lui aussi de l’intérêt du sujet, Pierre Bourdieu en avait fait la sociologie en 1979 déjà, dans La Distinction. Il y mettait en évidence que «les goûts sont sans doute avant tout des dégoûts», pointant l’intolérance des groupes dominants pour les «goûts des autres». Et Alice Pfeiffer de faire son propre examen: «Ce que je trouve moche – peu importe si cela me fait jubiler ou me répugne – est le reflet de mes propres privilèges.» Sans doute, mais la réflexion ne peut pas s’arrêter là. Elle ne fait que commencer.