Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

classique

Moirée comme la soie et le satin, douce comme le lait et le miel, pure comme la

(EMI Classics/EMI) Moirée comme la soie et le satin, douce comme le lait et le miel, pure comme la perle et le cristal, somptueuse comme un lever de soleil…

Genre: classique
Qui ? Margaret Price
Titre: Lieder de Strauss et Liszt
Chez qui ? (EMI Classics/EMI)

Moirée comme la soie et le satin, douce comme le lait et le miel, pure comme la perle et le cristal, somptueuse comme un lever de soleil… Les métaphores s’épuisent à vouloir qualifier cette voix qui fut unique et qui reste la gloire du disque. Pour garder mémoire de la soprano galloise, disparue il y a peu, EMI nous restitue cinq lieder de Liszt, enregistrés en 1973, à l’apogée de beauté du timbre, du galbe de la ligne de chant, de l’expression contenue et pourtant généreuse. Treize ans plus tard, l’aigu s’est à peine durci, mais la féminité rayonnante, la maîtrise des nuances et l’appui sur le mot sont accomplis davantage encore, au service des plus beaux lieder de Richard Strauss, à quoi le piano de Wolfgang Sawallisch apporte un soutien enamouré.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a