Bienvenue dans la tête de Jeanne. Elle est biologiste marine, lutte avec sa société Nausica contre la pollution plastique des océans. «Tu es géniale, tu es une héroïne, tu fais un métier utile», lui dit une petite voix intérieure. C’est alors que son avocat lui annonce qu’elle est au bord de la faillite personnelle, que son projet est un fiasco… Et la petite voix de changer de ton: «Tu paies ton arrogance!» Seule solution pour Jeanne: vendre l’appartement que sa mère (Marthe Keller), récemment décédée, possédait à Lisbonne. Dans l’avion qui l’emmène au Portugal, elle rencontre Jean (Laurent Lafitte), un ancien camarade de lycée. Il se souvient que jadis, tout le monde aimait Jeanne…